Niché 1 & 2

 

argile, cire d'abeille, colliers de fixation, fils en métal - 2019 - exposition collective "Ré-ensauvagement de l'homme vs anthropisation de la nature", tour de l'horloge, Anduze

 

Le repos et la nécessité de moments de stabilité semblent des besoins que le genre humain a en commun avec le reste du règne animal. Terrier, abri, lit, grotte, refuge, nid nous permettent de nous soustraire du mouvement et de l’agitation extérieure ; lorsque le corps doit se concentrer sur sa transformation ou sa croissance, alvéole, couffin, oeuf, utérus, mastothèque ou cocon offrent des protections physiques aux embryons, nymphes ou jeunes des différentes espèces. On se réfère à ces images lorsqu’on recrée autour de soi un espace clos, confortable, rassurant et reposant qui nous permet de se soulager des agressions extérieures : "faire son nid", "cocooning", dormir en "position foetale"…

Inspiré par les images d'animaux composant avec les matériaux artificiels et les déchets produits par l'industrie humaines, j'ai voulu suggérer la résilience animale dans les milieux fortement anthropisés.