Figures d'érosion

argile, sable, papier -2020 - exposition collective "Prise de terre", château d'Aubais

Soumises aux actions lentes et conjuguées de l'eau, de l'air et de la chaleur, les formes géométriques s'affaissent et se disloquent comme d'étranges montagnes fatiguées par l'érosion.

 

Colin G. a élaboré une douzaine de volumes en argile selon des lignes géométriques régulières et maitrisées. Il les a ensuite soumises aux aléas de l'eau, de la chaleur et de l'air, en référence aux forces érosives qui altèrent les masses telluriques sur des milliers voire des millions d'années.

 

Trois essais ont été présentés au château d'Aubais, poursuivant l'interrogation du plasticien sur les processus naturels et les formes du vivant. 

@Won Jy