Esquisses anatomiques

 

encre de Chine, papier (100x50 cm) - 2013

 

En marge d’un cours d’anatomie, je participais à des séances de dessin de nu dans une école allemande. L’idée de ces esquisses à l’encre était de suggérer les masses du corps sans recourir au trait, de signifier l’effacement de la silhouette, comme des prises de vues imparfaites ou des souvenirs altérés.

press to zoom
press to zoom
press to zoom