Sans titre

 

fusain et pierre noire, papier cristal, calques - 2012-2013

 

Entre tracés et masses de pigments, ces autoportraits sont le produit d’une succession de saturations de traits, d’effacements volontaires, et de recouvrements. Suspendus pour les laisser onduler au gré des courants d’air, ils forment une serie fantômatique et mystérieuse.

Le visage, emblème de l’identité et de l’identification, devient ici l’image d’une incarnation incertaine, comme les ombres de Lee Friedlander ou de Michal Rovner.

Show More