Ampelmenschen

 

tirages photographiques (105x148 cm) - 2013 - exposition "Aus", HfBK, Dresde 

 

Lors d’un séjour en Allemagne, j’entrepris l’inventaire des passants que je rencontrais, qui étaient habillés de vert, cette couleur me paraissant caractéristique du pays. J’étais plus tard conforté dans cette intuition lorsque je lus le témoignage de l’historien Michel Pastoureau : « Au fil des siècles, [le vert] a manifesté un caractère transgressif et turbulent. J’ai retrouvé une lettre d’un protestant français qui s’est rendu à la Foire du livre de Francfort dans les années 1540 : " On voit beaucoup d’hommes habillés en vert, raconte-t-il, alors que, chez nous, cela traduirait un cerveau un peu gaillard. Mais ici ça semble sentir son bien ! " Excepté en Allemagne, le vert était donc considéré comme excentrique ».

Avide d’être en phase avec l’esprit germanique, je décidais moi-même dans un second temps de me vêtir de vert dans la rue, selon une vaine tentative d'intégration.

Show More